Retour à l'accueil

L’abus du recours à la césarienne au Brésil  | TELECHARGEMENT

Résumé :



« Le Brésil est champion du monde des césariennes. » Cette « prouesse » qu’évoque S.I. Venâncio dans un article paru dans le Bulletin du Groupe d’études sur la naissance et l’accouchement, souligne l’existence d’un sérieux problème de santé publique. Si l’accroissement de la part des césariennes dans l’ensemble des accouchements est un phénomène mondial, il concerne au Brésil près de 40 % des naissances, soit près de trois fois la proportion maximum recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette pratique abusive apparaît de nature endémique car installée dans toutes les régions du pays depuis plusieurs années, quoique de manière contrastée, et elle pèse lourdement sur les finances de la sécurité sociale. Après un examen critique des sources d’informations relatives aux naissances, on analyse successivement les principaux facteurs susceptibles d’expliquer cette dérive : niveau de développement, émergence du planning familial et lien avec la stérilisation féminine, tensions sur le système de soins notamment dans les villes, rôle de la médecine privée. Ces différents aspects du problème sont étudiés dans leur dimension géographique, ce qui conduit à souligner l’importance des différences régionales pour la définition d’une politique qui chercherait à faire cesser de tels excès. Mots clés : gynécologie-obstrétique, système de santé, santé publique, politique de santé, Brésil




par Blandine Wurtz
le 08/01/2009

téléchargé 433 fois

IMPORTANT

Vous allez télécharger un fichier réalisé avec amour par un interne de Santé Publique de Rouen. Profitez-en sans modération et si vous en êtes satisfait, n'hésitez pas à le faire savoir à l'auteur qui, sachez-le soit dit en passant ne garantit ni le bon goût dans le choix des couleurs, ni la parfaite pertinence de ses écrits. Merci d'avance pour vos commentaires!